Prix et récompenses

PRIX

1970 : Prix Phœnix, pour Bernard Prince.
1973 : Foire du Livre Bruxelles – Meilleur dessinateur réaliste.
1980 : Foire du Livre Bruxelles – Meilleur scénariste.
1982 : Bruxelles, Crayon d’or pour Afromerica.
1984 : Aix-en-Provence, pour l’ensemble de son œuvre.
1987 : Sierre – Maîtrise d’honneur. Paris, Chambre des experts – Meilleur travail de l’année.
1989 : Colmar pour Bois-Maury. Solliès-Ville – Meilleur graphisme.
1992 : Lys-lez-Lannoy – Meilleur dessinateur. Vienne (Autriche) – Meilleur dessinateur.
           : Gijon – Meilleur récit, meilleur dessin.
1993 : Chambre belge des experts BD – Meilleur dessin.
1994 : Sobreda (Portugal) – Hommage à son travail.
1995 : Durbuy – Grand Prix pour Sarajevo Tango.
1996 : Plan-de-Cuques – Pour l’ensemble de son œuvre.
           : Rome – Prix Oesterheld pour Sarajevo Tango pour son caractère humaniste.
1997 : Solliès-Ville – Grand Prix pour Caatinga.
1998 : Chambéry – album de l’année.
2000 : CEBD – meilleur scénario.
            : CEBD/CBBD : pour l’ensemble de son oeuvre.
2001  : Gijon – meilleur dessinateur.
2004 : Andorre La Massana.
2005 : Le Roeulx – prix Ange gardien pour l’ensemble de son oeuvre.
            : Huy – prix d’honneur de la ville.
2007 : Marly.
2008 : Chambéry – prix coup de cœur.
2009 : Louvain-la-Neuve – prix Diagonale.
           : Chevalier des Arts et des Lettres de la République française.
2012 : Award DBD, Prix d’honneur
           : Festival BD de Chambéry, « Pour l’ensemble de son oeuvre »
           : Prix Policier de la Ville de Liège, pour « Une nuit de pleine lune »
           : Festival de Lucca, Gran guinigi Premio per un maestro del fumetto
2015 : Salon de la BD à Fort Mardyck, pour « Sans pardon »
2016 : Festi’BD à Moulins, pour « Old Pa Anderson »
           : « Invité d’honneur » du Salon International de la BD de Barcelone
           : Grand Prix de la Ville d’Angoulême (voir ci-dessous).
2018 : Festival Art Bubble de Aarhus, Hanne Hansen Award
           : Swedish Academy of Comic Art, Adamson Awards

En 2016, après des décennies de spéculations et de débats sur la légitimité ou non d’offrir à Hermann le GRAND PRIX de la Ville d’Angoulême, ce dernier lui est enfin attribué, au grand soulagement de ses dizaines de milliers de fans et de bon nombre de ses collègues qui ne comprenaient pas pourquoi il ne l’avait pas reçu plus tôt. 

Katsuhiro Otomo remet le Grand Prix à Hermann (janvier 2016).

Petite sélection d’articles sur le GRAND PRIX d’Hermann :

Le Figaro
BFMTV
Huffington Post
Le Point
France Inter

Découvrez également une série de vidéos sur les rencontres, expositions et autres interviews d’Hermann à Angoulême ainsi que sur sa consécration en 2016. Celles-ci sont également consultables depuis une playlist sur Youtube.